News Xulfr

Le futur de XulRunner selon Mozilla

mardi 22 mai 2007 à 14:55

Ces derniers temps il y a eu de nombreuses discussions sur l'avenir de XulRunner. Mitchell Baker, qui dirige Mozilla, a publié en début de semaine dernière un billet qui précise les développements qui seront fait sur la plateforme Mozilla et XulRunner. D'autres personnes (Mark Finkle, Benjamin Smedberg) ont précisé les objectifs. Voici un résumé des futures évolutions.

Précisions

L'utilisation du terme XulRunner par les différents employés Mozilla est un peu confuse et un peu différente de celle que l'on utilise sur xulfr.org. On utilisera donc les termes suivants :

  • plateforme Mozilla : il s'agit de l'ensemble des technologies Mozilla. Cela inclus le moteur de rendu Gecko, XUL, XHTML, SVG, le moteur javascript, le toolkit et toutes les API communes disponibles aux applications qui reposent sur cette plateforme. C'est ce que Mitchell Baker nomme XulRunner dans son billet.
  • XulRunner : le produit disponible en téléchargement, ou encore l'exécutable qui permet de lancer les applications XUL. XulRunner n'est en fait qu'une surcouche à la plateforme Mozilla : elle fait juste le lien entre les fichiers d'une application XUL et la plateforme. XulRunner est désigné par Mitchell Baker comme étant "XulRunner Standalone", ou "pre-packaged XulRunner".

La Roadmap de Mozilla

Le point négatif de la roadmap, est que Mozilla ne compte pas investir dans le développement d'un XulRunner qui serait utilisé par plusieurs applications XUL en même temps, contrairement à ce qui avait été prévu il y a 2-3 ans. En effet, comme l'a précisé Benjamin Smedberg, cela demande de résoudre des problèmes complexes en terme de mise à jour et de distribution. Par exemple, l'utilisateur installe une nouvelle version de XulRunner ou un programme d'installation remplace la version actuelle de XulRunner. Il y a des chances alors que l'utilisateur ait des problèmes pour lancer ses applications qui pourraient ne plus être compatible. Prendre en compte ce genre de situation dans le déploiement de XulRunner est faisable (d'autres runtimes comme la JVM, ou les systèmes de DLL par exemple ont la même problématique), mais demande du développement que Mozilla ne compte pas prendre en charge, pour la simple et bonne raison que Firefox reste leur priorité numéro 1 et que Firefox n'a pas ce genre de problématique.

En clair, il n'y aura donc pas de XulRunner "partagé" distribuable, et chaque projet basé sur la plateforme Mozilla devra fournir son propre runtime XulRunner. Notons que cela ne va pas vraiment gêner certains projets (Songbird, Joost, Etna..), dans la mesure où ils utilisent un XulRunner modifié pour répondre à leurs propres besoins. D'ailleurs c'est ce qui va probablement se passer avec Firefox 3 : il aura son propre XulRunner, et ce XulRunner ne sera pas prévu pour lancer d'autres applications.

Mais rassurez vous tout de même, le projet XulRunner ne va pas mourir, bien au contraire. En effet, Mozilla compte bien faire évoluer la plateforme Mozilla dans la mesure où Firefox et Thunderbird repose sur ladite plateforme. Toute évolution dans Firefox impacte la plateforme Mozilla, et donc naturellement XulRunner.

Parmi ces évolutions, il y a bien sûr le langage XUL : plus de widgets, plus de possibilités, avec l'objectif également de suivre au plus prés les standards (Par exemple le modèle de boîte qui est en cours de normalisation au W3C). Il faut compter aussi sur toutes les améliorations dans le moteur graphique (SVG, rendu CSS etc..), avec des nouveautés qui vont être apportés par le projet SongBird.

Mozilla compte aussi améliorer la communication entre les développeurs XUL (notamment ceux qui utilisent XulRunner) et les développeurs Mozilla. Ils vont ainsi mettre en place un processus et probablement des outils pour atteindre cet objectif. Bien que Mozilla ne va plus s'occuper du développement de XulRunner proprement dit, sans toutefois arrêter le développement de la plateforme, ils intègreront quand même les évolutions (patchs) proposées par la communauté, destinées à améliorer XulRunner. Ils vont aussi continuer à produire des binaires de XulRunner, mais en collaboration avec la communauté, en intégrant sur le ftp toute contribution.

L'un des objectifs du projet Mozilla 2 (qui fera naitre Firefox 4), est de continuer à améliorer la séparation entre XulRunner et les autres applications Mozilla, tant au niveau du code (API plus claire, bien séparée) qu'au niveau du système de compilation.

Une nouvelle communauté de développeurs pour XulRunner : MozPad

Parallèlement à cette annonce, Matthew Gertner, de allpeers, a proposé la création d'un site, mozpad.org, qui serait un outil de communication entre tous les utilisateurs de XulRunner. Cela permettra de définir les besoins de ces développeurs, de s'organiser pour le développement d'amélioration sur le runtime de XulRunner etc.. En clair, la création de mozpad.org est la naissance d'une communauté de développeurs autour de XulRunner, qui prendra en charge le développement de XulRunner. On assiste en fait au même processus qui a fait naitre le projet Seamonkey, quand Mozilla avait décidé d'abandonner le développement de la suite Mozilla.

Tout ceci est donc de bonne augure pour l'avenir de XulRunner, d'autant plus que Mozilla est tout à fait favorable à une communauté comme MozPad, comme l'a confirmé aujourd'hui Mitchell. Xulrunner va évoluer dans le sens que veulent la majorité des développeurs XUL, et il se pourrait bien qu'au final on ait enfin un XulRunner universel, partageable entre toutes les applications.

Trackbacks

Aucun trackback.

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

Commentaires

1. Le mardi 22 mai 2007 à 17:25, par Raphael

Génial, ça fait plaisir ce genre de nouvelles...

2. Le mercredi 23 mai 2007 à 07:56, par mm

xulrunner est-il toujours en developpement ? sur le ftp de mozilla, on ne voit plus de nightly depuis mai 2007. a quand une nouvelle release ?

3. Le mercredi 23 mai 2007 à 09:20, par David Marteau

Oui XulRunner est toujours en developpement : il fait toujours parti du tronc de développement de Gecko et profite des évolutions de la plateforme.

Simplement Mozilla propose que la communauté (au travers de mozpad par exemples) prenne en charge un véritable processus de releases qui incorporait les modifications souhaités par les développeurs.

Ceci permettrait d'en faire un produit à part entière utilisable tel quel dans des environnements de production.

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.


Copyright © 2003-2013 association xulfr, 2013 Laurent Jouanneau - Informations légales.

Mozilla® est une marque déposée de la fondation Mozilla.
Mozilla.org™, Firefox™, Thunderbird™, Mozilla Suite™ et XUL™ sont des marques de la fondation Mozilla.